Comment l’OPC lutte contre les maladies tropicales au Tchad

L’OPC ET SIGHTSAVERS POURSUIVENT LEUR PARTENARIAT FRUCTUEUX POUR APPORTER DES MÉDICAMENTS CONTRE LES MALADIES TROPICALES NÉGLIGÉES (MTN) À DAVANTAGE DE PERSONNES AU TCHAD.

Au Tchad, les maladies tropicales négligées sont répandues dans tout le pays : les 119 districts sont endémiques, avec au moins une de ces cinq maladies (la filariose lymphatique, la schistosomiase, les géohelminthiases, l’onchocercose et le trachome), qui peuvent être traitées avec des médicaments préventifs. La majorité des personnes touchées réside dans les zones rurales ou sont des nomades migrants.

Malgré les défis dus à la pandémie de la COVID-19 et la fin abrupte du programme ASCEND du gouvernement britannique annoncée à l’été 2021, la collaboration entre l’OPC et Sightsavers permet de poursuivre le programme conjoint sur les MTN qui a débuté au Tchad en 2019.

Le programme améliore la couverture du traitement de quatre MTN dans sept régions du Tchad : la schistosomiase, les géohelminthiases, l’onchocercose et la filariose lymphatique. L’objectif est de fournir un accès égal au traitement à toutes les populations touchées, en particulier à celles qui sont souvent négligées. Un autre programme commun visant le trachome est en cours de lancement pour le printemps 2022.

L’OPC travaille avec le ministère de la Santé et les partenaires locaux au Tchad depuis de nombreuses années. En tant que partenaire du programme de mise en œuvre, et grâce à sa longévité et à son expertise dans ce pays difficile d’accès, l’OPC est en mesure d’apporter les traitements nécessaires contre les maladies tropicales négligées aux populations vulnérables dans les communautés isolées. 

L’expansion de ce programme est rendue possible grâce au financement de GiveWell et du programme ARISE de la Fondation ELMA

 

OBJECTIFS DU PROGRAMME

Le programme MTN au Tchad  :

  • Développe un plan d’action maladies tropicales pour chacun des 52 districts des 7 régions en intégrant l’approche « Leave No One Behind » (« Ne Laisser Personne de Côté ») développée par Sightsavers, qui accorde une attention particulière aux groupes qui sont souvent négligés.
  • Met à jour 7 plans régionaux de lutte contre les maladies tropicales en intégrant l’approche « Leave No One Behind ».
  • Forme 262 agents de santé sur les maladies tropicales négligées, y compris leur transmission, leur traitement et leur gestion. 
  • Forme 262 formateurs à l’analyse et à l’identification des risques et à la gestion des risques de l’approche « Leave No One Behind ». 

 

Les composantes liées à la schistosomiase et aux géohelminthiases du programme visent à traiter les enfants. Le programme comprend une approche hybride, avec des enseignants qui distribuent les médicaments dans les écoles et des agents de santé qui les distribuent dans les villages et les communautés sans écoles. Cela garantit qu’aucun enfant ne soit laissé pour compte. L’objectif est de fournir plus de 1,2 million de traitements médicamenteux et de traiter plus de 1,15 million d’enfants en âge d’aller à l’école. 

Les composantes liées à l’onchocercose et à la filariose lymphatique ont pour but de traiter à la fois les enfants et les adultes et de fournir des médicaments à 80 % de la population dans les districts endémiques ciblés. La distribution des médicaments est effectuée par des agents de santé communautaires, afin de ne laisser personne de côté. L’objectif est de fournir un traitement à 4,4 millions de personnes. 

Pour être le plus rentable possible, les activités liées aux quatre maladies sont aussi intégrées que possible.

 

LEAVE NO BEHIND – NE LAISSER PERSONNE DE CÔTÉ

Trop souvent, les groupes vulnérables comme les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes, les personnes handicapées, les nomades, les réfugiés, les personnes incarcérées, etc. sont privés de services comme les soins oculaires en raison de facteurs socioculturels. Ces groupes présentent un risque accru d’exposition à l’infection par les maladies tropicales, et pourtant, ils ont également un accès plus limité aux soins de santé. 

Pour éliminer l’inégalité face au traitement et pérenniser les progrès réalisés dans la lutte contre les maladies tropicales au cours de la dernière décennie, il est essentiel que chacun reçoive un traitement contre ces maladies, indépendamment du sexe ou du statut socio-économique. 

 « Leave No One Behind » est une approche très complète qui est abordée lors des sessions de formation et développée en détail lors de la mise en œuvre des actions dans les districts ciblés. Cette approche et les outils développés par Sightsavers sont utilisés au Tchad pour la première fois. 

Cette approche complète et met en œuvre l’approche globale et inclusive des soins de santé oculaire qui est au cœur des actions de l’OPC.

Aidez-nous en faisant un don pour soutenir le travail de l’OPC. Chaque don compte dans la lutte contre les maladies tropicales.

Soyez Les Premiers Informés De Nos Actions

Votre adresse de messagerie est utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de L’Organisation pour la Prévention de la Cécité (OPC). Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.
En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.