Établir un lien entre la santé oculaire, l’égalité des sexes et la réalisation des objectifs de développement durable

La santé oculaire est une composante importante du développement mondial, comme le montre une étude récente publiée dans The Lancet Planetary Health. Cette étude montre que l’augmentation de la disponibilité et de la qualité des services de santé oculaire dans le monde peut contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) des Nations unies.

Menée dans le cadre de la Commission sur la santé oculaire mondiale du Lancet, la recherche a évalué 226 études relatives aux services de santé oculaire et aux cibles et résultats du programme des ODD des Nations unies, notamment :

  • la chirurgie de la cataracte
  • les dépistages gratuits de la cataracte
  • la chirurgie des cas avancés de trachome
  • la fourniture de lunettes
  • les volontaires de la santé oculaire des communautés rurales

 

Les chercheurs ont trouvé des liens directs et indirects entre les objectifs, en particulier ceux liés à :

  • la santé (ODD 3)
  • à la pauvreté (ODD 1)
  • à la productivité économique (ODD 8)
  • à l’éducation (ODD 4) 
  • à l’égalité (ODD 5 & 10).

 

LA SANTE OCULAIRE EST UN ELEMENT IMPORTANT POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS DE DEVELOPPEMENT DURABLE

Ces résultats soulignent l’importance des initiatives mondiales en matière de santé oculaire qui visent à fournir des services inclusifs et durables pour tous, sans laisser personne de côté.

Les déficiences visuelles touchent de manière disproportionnée les femmes, les populations rurales et les groupes ethniques minoritaires, qui sont souvent confrontés à de nombreux obstacles pour accéder aux services de santé oculaire. Ces obstacles concernent notamment les coûts, l’incapacité à se déplacer et le manque d’accès aux informations et aux ressources. Ils sont souvent plus difficiles à surmonter pour les femmes, ce qui les exclut de leurs droits à la santé.

Les femmes jouent un rôle clé dans le développement socio-économique. Ainsi, lorsque les femmes et les jeunes filles ont accès à des services de santé oculaire et à des opérations chirurgicales permettant de sauver la vue, leurs familles et l’ensemble de la communauté en bénéficient, et des progrès supplémentaires sont accomplis dans la réalisation des ODD.

 

L’EVENEMENT PARALLELE DES AMIS DE LA VISION DES NATIOINS UNIES

En mars, les Amis de la vision des Nations Unies ont organisé un événement officiel en parallèle à la 66e Commission de la condition de la femme. Cet évènement avait pour thématique les liens entre la santé oculaire, l’égalité des sexes et le changement climatique. Les femmes des Nations Unies et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont parrainé ensemble la table ronde, intitulée « Comment la santé oculaire peut-elle contribuer à l’égalité des sexes et à l’autonomisation de toutes les femmes et les filles dans le contexte du changement climatique ». Des diplomates, des professionnels du développement et des experts du secteur de la santé oculaire ont assisté à cet événement.

La table ronde a exploré le changement climatique et la santé oculaire, qui sont liés dans un cycle de cause à effet qui menace d’exposer des millions de femmes et de filles à un risque accru de pauvreté et donc d’annuler les décennies de progrès réalisés en matière de santé mondiale. Les impacts de la déficience visuelle et du changement climatique perpétuent la marginalisation socio-économique des femmes et des filles qui entrave la progression vers l’égalité des sexes.

Parmi les intervenants figuraient les coprésidents ambassadeurs des Amis de la vision des Nations unies, ainsi que des spécialistes des secteurs du genre, de la santé oculaire et du climat. L’ambassadrice mondiale de l’Agence internationale pour la prévention de la cécité (IAPB), SAR la comtesse de Wessex, a lancé un appel à l’action, soulignant qu’il était encourageant de voir comment les différentes parties prenantes dans le domaine de la vision, comme les agences, les organisations et le secteur privé, collaborent pour créer un mouvement international capable de s’attaquer à ces problèmes.

 

Rejoignez le mouvement ! Inscrivez-vous à la newsletter de l’OPC, suivez l’OPC sur les réseaux sociaux, ou envisagez de faire un don à l’OPC pour soutenir son travail en fournissant un accès inclusif aux services de soins de santé oculaire à tous en Afrique francophone.